Comment entretenir une micro station ?

L’entretien de tout système d’assainissement est obligatoire et inévitable. Pour savoir comment entretenir une micro station, il faut bien évidemment prendre en compte certaines techniques. Nous vous proposons de découvrir dans cet article les techniques et conseils qui vous permettront d’avoir une parfaite maitrise de l’entretien de votre système.

La vérification régulière du bon fonctionnement du système

La vérification régulière du bon fonctionnement du dispositif ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel. Vous pouvez le faire vous-même en prenant soin de suivre les conseils du guide d’utilisateur. Aussi, vous pouvez vérifier la bonne marche des matériels électromécaniques, à savoir :

  • Le système d’alimentation électrique ;
  • Le compresseur ou la turbine ;
  • L’odeur ;
  • Les systèmes d’alarme.

Ces contrôles doivent être faits en vous mettant plus près du dispositif. Les ventilations également doivent être régulièrement contrôlées. À cet effet, il faut vérifier si elles ne sont pas bouchées par une couverture végétale, un nichoir d’oiseaux, des insectes, etc. Si elles sont bouchées, alors prenez simplement contact avec votre installateur ou le fabricant du dispositif afin de savoir quoi faire en fonction de la situation.

La vidange du système et son entretien annuel

La vidange de votre dispositif ainsi que sa maintenance annuelle font également partie des points à considérer pour réussir son entretien.

La vidange du système

Comme pour tout dispositif d’assainissement individuel, la vidange de la micro station est nécessaire. Ce sont les boues qu’elle produit qui doivent être évacuées quand elles parviennent à un volume équivalant au 30 % du volume total de stockage du traitement primaire. Mieux, elles doivent être vidangées par un spécialiste en la matière. Et ce dernier a l’obligation d’être agréé par le préfet du département d’après l’arrêté du 7 septembre 2009.
Toutefois, la fréquence de vidange de votre dispositif est fonction de son volume, de son niveau, des moyens technologiques utilisés pour sa conception et aussi de l’usage qu’on en est fait. La bonne maintenance ainsi que le bon emploi de la micro station diminue la production de boues et autorise l’espacement des vidanges.

Le Contrôle annuel de la bonne marche du système et de ses divers éléments électromécaniques

Le contrôle annuel du bon fonctionnement de la micro station et de ses divers éléments s’avère indispensable pour l’obtention de sa garantie. Ce contrôle peut se faire soit par le propriétaire lui-même ou encore soit par un spécialiste de l’assainissement non collectif. Pour ce faire, il faut porter une attention particulière aux points de contrôle ci-après :

  • La recirculation des boues ;
  • L’altitude des boues ;
  • L’équipement électromécanique ;
  • L’électronique ;
  • Les ventilations ;
  • Les alarmes ;
  • L’exutoire.

Cependant, n’ayez aucune crainte, car l’intégralité des points de contrôle est listée sur le guide d’utilisation de chaque fabricant.

Par ailleurs, il faut noter que les opérations d’entretien diffèrent conformément aux modèles du dispositif d’épuration. Il existe par exemple des micro stations d’épuration qui requièrent des compétences techniques, spécialement à cause de la présence d’un automate. L’entretien et la maintenance de la micro station d’épuration est plus facile lorsque cette dernière est conçue de façon classique.

En guise de conclusion, il faut noter qu’un bon entretien est synonyme de plus d’imperturbabilité et de coûts à la baisse. Adoptez donc nos techniques et conseils pour un meilleur entretien de votre micro station.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply